Test Eufy Dual Video Doorbell : Avis complet et détaillé

2022-05-21 09:33:41 By : Mr. Lucas Xiang

Test high-tech, avis et comparatifs

Test high-tech, avis et comparatifs

Avoir une sonnette c’est très bien. Cependant, avoir une sonnette connectée qui détecte les mouvements devant chez vous, les colis déposés par les transporteurs et vous permet de répondre à quiconque sonne à votre porte, de n’importe où, c’est quand même mieux. C’est ce que propose la Eufy Dual Video Doorbell, une sonnette connectée de la marque Anker.

Cette sonnette n’arrive pas seule dans le pack, attardons nous avant tout sur le contenu complet du pack, avant de regarder les éléments plus en détails. On retrouve dans cette boite fort bien présentée d’ailleurs :

On note toutefois une chose importante sur la boite, le constructeur nous annonce via un blason doré « Free, no monthly fee ». Alors habitué à mes caméras Arlo qui proposent un abonnement à 14,99€/mois pour le forfait premium, je suis satisfait de voir qu’ici, aucun frais mensuel n’est à débourser dans tous les cas. Il faut simplement payer les caméras et c’est tout, Eufy n’impose aucun frais supplémentaire, ce qui est un peu vu comme un soulagement financier du temps où tout le monde réclame des abonnements mensuels.

En ce qui concerne la sonnette, cette dernière est très élégante et par ailleurs un peu lourde. Celle-ci a pour particularité de disposer de deux caméras, ce qui est très pratique pour les gens qui attendent pas mal de colis comme moi. Cela permet de voir quand le colis est déposé et de le surveiller pendant quelques minutes, le temps d’aller le chercher. C’est en effet plus pratique lorsque l’on a une maison.

La sonnette est très élégante et qualitative, on y retrouve sous la caméra principale et le nom de la marque, le bouton permettant de sonner. Ce qui envoie une notification aussi bien sur la base que sur le smartphone du propriétaire.

La sonnette arrive en deux parties, à savoir le bloc en lui-même, ainsi qu’un support permettant de la fixer au mur. Une fois installée dans son support, on ne peut pas retirer la sonnette comme ça, il faut obligatoirement l’outil extracteur, un peu comme un extracteur de tiroir SIM sur smartphone, mais en plus grand.

La base est en revanche toute blanche quant à elle et nous avons droit à la version 2. Cette dernière adopte un look longueur et largeur plus carré que la première version, quand la hauteur reste globalement la même. On y retrouve un bouton avec un voyant lumineux sur la face avant, ainsi qu’au dos, quelques connectiques, à savoir :

Ici se trouvent également un bouton permettant de réinitialiser la base, ainsi qu’un autre permettant de synchroniser les appareils ou d’éteindre l’alarme. Car cette base dispose d’un haut-parleur pouvant servir d’alarme entre autres, mais le volume n’est pas excessif.

Pour ce qui est de l’installation, rien n’est vraiment compliqué. En premier lieu, j’ai installé la base, branchée en RJ45 à la box. Je l’ai également placée proche de la box, afin de centraliser un peu tout au même endroit. Une fois branchée et posée, il faut tout de même garder une main dessus pour la suite des affaires et de la configuration.

Vient maintenant l’installation de la sonnette en elle-même. Un patron est fourni avec un sticker qui représente l’emplacement des trous avec le parfait espacement. J’apprécie cette petite attention qui facilite l’installation du socle de fixation. La Eufy Dual Video Doorbell vient également avec un kit de vis et de chevilles, pour l’installation du socle.

Faites attention à bien prendre des forets adaptés au type de matériau que vous percez. Pour ma part, c’est du béton, il faut donc un foret à béton, 3€ chez Action, niveau prix ça va. En 7 ans, je n’ai jamais acheté de foret à béton, peu importe si c’est de la mauvaise qualité, si vous n’en utilisez pas tous les quatre matins, le plus entrée de gamme suffira.

Maintenant que les trous sont percés et que les chevilles sont installées, il faut visser le support de la sonnette solidement. Inutile de remettre la sonnette tout de suite, il va d’abord falloir passer à quelques étapes de configuration avant.

La première chose à faire lorsque l’on arrive dans l’application Eufy Security, comme vous l’aviez deviné, c’est bel et bien de créer un compte. En effet, c’est l’étape indispensable à chaque application de ce type ou presque. Malgré qu’en effet, c’est assez long et pénible, c’est indispensable pour apporter la sécurité au système, dont il a besoin.

Une fois le compte créé, il faut ajouter les produits et attention, on n’ajoute pas la sonnette comme ça directement. En premier lieu, c’est la base qu’il faut ajouter dans l’application.

Il faut ensuite démarrer la base et se connecter sur le même réseau en Wi-Fi avec son smartphone, que celui sur lequel est connectée la base en filaire. Une fois que le voyant sur la face avant est passé du rouge au bleu, il faut appuyer sur le bouton de synchronisation au dos de la base. A la suite de cela, il faut nommer la base et vérifier les potentielles mises à jour à effectuer, puis les faire s’il y en a, sinon, on peut configurer la sonnette.

Ici, il faut lancer l’appairage de la sonnette via le bouton « Sync » situé au dos, voilà pourquoi il faut éviter de l’installer avant de la configurer. Dans tous les cas, il faudra la retirer. Une fois ceci fait, le smartphone va afficher un code barre à scanner avec la caméra de la sonnette. Il faudra donc diriger la caméra principale, celle du haut, vers le smartphone comme indiqué sur le schéma.

Il faut toutefois tenir la sonnette à proximité de la base, plus proche que quand elle sera installée, pour une configuration qui se déroule bien, la connexion entre les deux doit être optimale.

Vient ensuite le choix du mode d’intégration des deux vidéos dans l’écran, soit une au-dessus et l’autre en dessous, une principale et une incrustée. Pour ma part, j’ai choisi le mode classique avec une vidéo en haut et l’autre en bas.

La sonnette indique également quel type de détection elle prend en charge, à savoir les personnes qui s’approchent relativement près, les autres qui restent à une certaine distance ne sont pas prises en compte. On peut également choisir la sensibilité de détections des mouvements, ce qui influera sur vos notifications mais également sur le niveau de charge de la sonnette. Enfin, il est possible d’inviter des proches (amis, famille, …) à rejoindre le système et à pouvoir entrer sans être détectés.

Parmi les fonctionnalités, on retrouve évidemment la possibilité de sonner, la fonction première d’une sonnette en réalité. Cette action envoie une notification à la base qui fait un bruit de réelle sonnette, ainsi qu’au smartphone, qui affiche la notification. On peut alors indiquer à la personne que l’on arrive, lui demander d’entrer ou autre, mais surtout la voir.

Imaginez que c’est votre ex que vous ne souhaitez pas voir qui sonne à la porte, vous voyez qui c’est, vous n’activez pas l’icône de téléphone pour ne pas lui parler. La sonnette enregistre dans le Cloud toutes les alertes et les passages vidéo où elle a détecté quelqu’un, de manière à les sauvegarder et les utiliser potentiellement si besoin est. Attention tout de même, les passages se suppriment au bout d’un certain moment.

Il est possible lorsque l’on voit quelqu’un et que l’on regarde l’écran de contrôle sur son smartphone, d’agrandir une des vidéos pour zoomer, ainsi que de filmer manuellement. Via les ciseaux, on peut faire une capture d’écran. On peut parler à la personne et l’entendre, ou bien couper le son de son smartphone. La sonnette peut également dicter des réponses rapides que l’on peut configurer dans les réglages.

Par défaut, tout est en anglais, mais il est possible d’ajouter jusqu’à trois réponses rapides et d’y enregistrer sa voix. Par exemple, j’ai indiqué trois réponses qui peuvent servir lorsque je suis au boulot ou que justement, je n’y suis pas.

On peut ajouter jusqu’à 10 visages familiers permettant d’avertir lorsque telle ou telle personne arrive. Cela fonctionne plutôt bien !

Il est également possible d’activer les réponses vocales automatiques, avec des plages horaires à définir, ce que je trouve génial. Pour ma part, aux horaires auxquelles je suis sûr de ne pas être là, j’ai mis la réponse vocale automatique « Je ne suis pas là », permettant à la personne qui sonne de ne pas perdre son temps à attendre.

Il est possible dans les paramètres de régler la sensibilité de la détection de mouvements par rapport à la détection de rôdeurs. Va être considéré comme rôdeur, une personne qui passe plusieurs fois devant la sonnette à une certaine distance, c’est à vous justement de configurer cela, afin de ne pas considérer le facteur comme un potentiel danger.

On peut enfin configurer des zones d’activités, via les deux caméras, permettant de faire un focus sur certaines zones plutôt que sur la totalité de la zone couverte par la caméra.

La sonnette peut également via auto-apprentissage, tous les 7 jours, analyser les faux déclenchements pour s’améliorer au fil du temps.

Enfin, on peut ajouter un mode personnalisé ou utiliser les fonctionnalités présentes concernant la géolocalisation et l’activation ou non de la caméra. La géolocalisation permet de ne pas activer l’enregistrement vidéo lorsque l’on est présent, ce qui évite pas mal de fausses alertes notamment.

La caméra Eufy Dual Video Doorbell permet de filmer en qualité 2K, soit une qualité vidéo 2560 x 1920, ce qui est assez original, je ne connaissais pas encore cette résolution de vidéo. La caméra secondaire n’offre pas une telle résolution mais seulement 1600 x 1200, ce qui reste très correct pour filmer des colis en théorie qui doivent être déposés. De jour, la qualité vidéo est bonne, à conditions de ne pas mettre la caméra en contrejour.

De nuit, elle est dotée d’une vision infrarouge permettant de voir parfaitement bien, mais en noir et blanc, forcément. On abandonne la couleur ici car la Dual Video Doorbell ne dispose pas de lumière et c’est tant mieux.

Face à une Arlo Video Doorbell, elle s’assure de beaux arrières avec pas mal de fonctionnalités et surtout, sans abonnement payant. Toutefois, la base indispensable à ajouter peut être vu comme un intermédiaire parfois encombrant mais reste bien utile pour que la sonnette serve effectivement, de sonnette, et pas uniquement via le côté connecté.

Les fonctionnalités sont nombreuses et le produit très bien fini, de bonne qualité et performant, je ne vois rien de plus à redire sur cette Eufy Dual Video Doorbell qu’un grand bravo !

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Subscribe to our newsletter to get our newest articles instantly!

© Charles Tech 2017 - 2022 - Toute reproduction (même partielle) interdite sous peine de poursuites.